La Cité des Morts de S.D. Perry

RE T3Fait partie de : Resident Evil (Tome 3/7)
Nb. pages : 306
Date de parution : 5 décembre 2014
Éditions : Milady
Collection : Gaming
Prix : 8.20 €
Genre : Horreur

Résumé : Chris Redfield, membre du commando d’intervention S.T.A.R.S. a disparu. Bien décidée à découvrir ce qui lui est arrivé, sa sœur, Claire, se lance à sa recherche. Sa route va croiser celle de Leon Kennedy, un jeune flic nouvellement affecté à Raccoon City. Mais suite à une tentative désastreuse d’Umbrella pour récupérer un dangereux agent mutagène, la ville est devenue une nécropole. La population tout entière n’est composée que de morts-vivants. Et ils sont tous… affamés.



Mon avis : En ce qui concerne ce livre, il est la suite du tome 1. Il est l’adaptation du jeu vidéo Resident Evil 2.

Ici, nous suivons Claire Redfield, qui arrive à Raccoon City pour rechercher son frère Chris dont elle n’a plus de nouvelles. Elle va croiser le chemin de Leon S. Kennedy, jeune policier, qui commence son premier jour de travail au sein de la police de Raccoon City. Leurs chemin vont se croiser et ils vont devoir tenter de survivre dans cette ville à présent infestée de zombies et leur route va croiser celle d’autres personnages bien connus des fans du jeu vidéo.

Les personnages sont bien entendu les mêmes que ans le jeu vidéo Resident Evil 2. On retrouve donc Claire Redfield que j’aime beaucoup, qui s’avère être une jeune femme forte et protectrice envers l’un des personnages, malgré sa peur. Ensuite, on retrouve Sherry Birkin, une petite fille de 12 ans qui a peur d’un monstre qui selon elle est pire que les zombies. J’ai vraiment beaucoup aimé son personnage. Le troisième personnage que l’on retrouve est la mystérieuse Ada Wong, que j’aime beaucoup aussi, principalement car c’est le personnage féminin le plus mystérieux. Et finalement, j’ai gardé le meilleur pour la fin : on retrouve Leon S. Kennedy. En effet, Leon est mon personnage préféré dans les jeux vidéo (je n’y ai joué qu’à partir de Resident Evil 4), alors c’est un immense plaisir de l’avoir retrouvé dans les livres qui retracent les tout premiers jeux. Il est donc encore bien jeune (21 ans) et à encore une part d’innocence, qu’il perds dans les autres opus. Mais il évolue déjà beaucoup, dans ce tome-ci. Il est également courageux et fort, il n’hésite pas non plus à sauver la vie des autres avant la sienne. Et pour finir j’adore son humour et ses sarcasmes. Je comprends pourquoi toutes les femmes qu’il rencontre dans Resident Evil craquent pour lui ! Voilà tous les aspects de la personnalité de Leon qui m’ont plus dans ce livre.

La narration est toujours identique à celle des précédents tomes, et ce genre de narration me plaît toujours autant, car cela permet entre autre de savoir ce que pensent vraiment les personnages dans telle situation, malgré la narration à la troisième personne.

La cité des morts est donc mon préféré de la saga, jusqu’ici. J’avoue que cela est dû aux personnages, mais surtout à Leon. Ce fut également un plaisir de découvrir ce jeu par l’intermédiaire du livre et donc de faire en sorte que certains éléments des jeux auxquels j’ai joué par la suite deviennent un peu plus clair.

Publicités

La Crique de Caliban de S.D. Perry

RE T2Fait partie de : Resident Evil (Tome 2/7)
Nb. pages : 248
Date de parution : 19 septembre 2014
Éditions : Milady
Collection : Gaming
Prix : 8.20 €
Genre : Horreur

Résumé : La dernière intervention des S.T.A.R.S. a tourné au fiasco, et on les relève aussitôt de l’enquête qui leur a coûté six de leurs membres.
Pourtant, le commando d’intervention spécial n’est pas prêt à baisser les bras ; il faut mettre un terme aux agissements d’Umbrella, l’organisme qui pratique des expériences génétiques très dangereuses, et dont le virus mis au point ne cesse de se répandre…
Mais que pourront les quelques survivants face à une telle corporation, et surtout face à leur abominable virus qui ne cesse de se répandre et de faire toujours plus de victimes ?



Mon avis : Ce livre-ci est hors série, concernant les jeux vidéo. L’auteur s’est inspirée de l’univers mais à gardé certains personnages.

Nous suivons Rebecca et David Trapp, de la branche des S.T.A.R.S. du Maine, qui vont partir dans le Maine pour enquêter sur un autre laboratoire de la multinationale Umbrella.

L’histoire se déroule peu de temps après les événements de La Conspiration d’Umbrella. L’action est soutenue, il se déroule plein de choses, mais comme les personnages présent dans ce tome ne sont pas mes préférés de la saga des jeux Resident Evil, j’ai peut-être un peu moins accroché à cause de cela. Mais j’ai tout de même passé un bon moment de lecture.
En ce qui concerne les personnages, j’ai beaucoup aimé John et Steve et leur traits d’humour qui ne sont pas forcément placés au bon endroit. Mais c’est ce qui m’a plus : le décalage entre leurs touches d’humour et la situation sérieuse et dangereuse.

On retrouve toujours ce qui me plaît dans ces livres : la narration à la troisième personne et le changement régulier de point de vue des personnages, qui permet de suivre chaque personnage principal tout en faisant des incursions dans leurs pensées.
L’écriture est toujours aussi fluide, le livre se lit très vite.

J’ai donc préféré le premier tome à celui-ci, mais j’ai tout de même apprécié ma lecture qui s’encre bien dans l’univers Resident Evil, tout en ayant été complètement inventé par l’auteur.

Avis des partenaires :

Resident Evil : Marhawa Desire Vol.4


resident-evil-marhawa-desire-manga-volume-4-simple-73515Fait partie de :
 Resident Evil (Tome 4/5)
Scénario : Capcom
Dessins : Naoki Serizawa
Nb. pages : 224
Date de parution : 4 octobre 2013
Éditions : Kurokawa
Collection : Seinen
Prix : 7.65 €
Genre : Horreur

Résumé :
La pandémie ronge l’école de Marhawa. Bindi, à présent métamorphosée en arme bio-organique, poursuit sa vengeance sanglante et sème la mort sur son passage. Elle ne semble pas vouloir s’arrêter avant que tous les élèves jusqu’au dernier ne soient morts ou transformés en zombies. Les survivants parviendront-ils à sortir de l’enfer qui se déchaîne au sein de l’institut Marhawa ?



Mon avis :
Ce tome-ci n’était pas une relecture.
Suite directe des précédents, dans ce volume 3, nous retrouvons nos personnages où ils en étaient, avec l’arrivée de trois membres du B.S.A.A., qui découvrent que la situation est bien pire que ce à quoi ils s’attendaient.

Depuis le tout début, un personnage mystérieux, en cape noire à capuche fait de nombreuses apparitions. J’avais quelques doutes quant à son identité, mais après l’apparition de deux choses en sa possession, il s’est avéré que j’avais bien deviné qui était ce personnage que l’on retrouve dans les jeux Resident Evil. Mais je n’en dirais pas plus, pour ne pas gâcher la lecture de ceux n’ayant pas encore lu les mangas.
En ce qui concerne les personnages, rien n’a changé par rapport à mon attachement à leur égard. Sauf pour un personnage. Piers Nivans, que j’aimais déjà beaucoup dans le jeu Resident Evil 6. Mais en apprendre un petit peu plus sur son passé, sur sa relation avec un autre personnage du manga, et justement de le voir avec quelqu’un d’autre que Chris, ça change, j’ai beaucoup aimé ses passages. De plus, mes passages préférés de la série de manga, sont les scènes d’action et de combat de Piers. Pour le coup, j’aime encore plus son personnage qu’après avoir joué à Resident Evil 6.
L’action ne manque pas dans ce volume, il y en a partout et ça rend bien la tension de la situation.

Bref, encore un très bon volume, qui est peut-être mon préféré de la série de mangas Resident Evil !

_____
______
Avis des partenaires :
______
______

Resident Evil : Marhawa Desire Vol.3

Resident Evil Marhawa 3Fait partie de : Resident Evil (Tome 3/5)
Scénario : Capcom
Dessins : Naoki Serizawa
Nb. pages : 224
Date de parution : 7 mai 2013
Éditions : Kurokawa
Collection : Seinen
Prix : 7.65 €
Genre : Horreur

Résumé :
Qui est Nanan et quel drame mère Garcia essaie-t-elle de cacher à son entourage ?
Malgré le danger qui plane, la directrice décide de maintenir la fête de l’école.
Une situation qui s’avérera catastrophique pour les élèves. Les festivités risquent de se terminer dans un véritable bain de sang.



Mon avis :
J’ai relu tous les mangas de cette série, étant donné que je suis plus que jamais dans ma phase Resident Evil, ayant recommencé à jouer aux jeux sur PS3. Je n’en démords pas : j’aime toujours autant ces mangas.

Encore une fois, l’histoire débute immédiatement après la fin du volume 2. Trois de nos personnages sont sur le toit de l’un des bâtiments de l’école, face à la source de la contamination et essaient de l’arrêter.
Je me suis encore un peu plus attachée à Doug Wright et à son neveu Ricky, même s’il m’a parfois un petit peu énervé. J’ai apprécié l’arrivée officielle d’un duo de personnages que j’aime beaucoup dans le jeu vidéo Resident Evil 6. Mais globalement, à ce stade de l’histoire, il n’y a plus de nouveaux personnages, seulement quelques uns en moins (logique, en cas de bioterrorisme), comme nous évoluons dans un huit clos à l’intérieur de l’école Marhawa.
Niveau action, c’est encore plus mouvementé que dans le volume 2 et il y a un petit élément que je n’ai pas vu venir, concernant la source de la contamination. On en apprend plus sur les motivations des personnages et on a quelques explications.

J’aime toujours autant ces mangas et j’ai hâte de passer à la suite.
Je conseil cette série de manga aux fans des jeux vidéos Resident Evil.

_____
______
Avis des partenaires :
______
______

Resident Evil : Marhawa Desire Vol.2

Resident-Evil-Marhawa-Desire-tome-2Fait partie de : Resident Evil (Tome 2/5)
Scénario : Capcom
Dessins : Naoki Serizawa
Nb. pages : 224
Date de parution : 13 décembre 2012
Éditions : Kurokawa
Collection : Seinen
Prix : 7.65 €
Genre : Horreur

Résumé :
Bien décidés à secourir le groupe de travailleurs coincés dans le sous-sol de l’école, le professeur Wright et ses compagnons découvrent l’impensable : des zombies rapides et agiles. Quelqu’un aurait-il pu modifier le virus-T afin d’en améliorer les effets ? L’enquête sur ce complot bactériologique continue…



Mon avis :
Toujours aussi fan de Resident Evil, et étant dans une phase Comics, Manga et BD, j’ai décidé de faire sortir le dernier manga de ma PAL.

Nous reprenons l’histoire où nous l’avions laissée dans le volume 1, à savoir à l’entrée des sous-sols de l’école Marhawa. Le professeur Wright et Doug sont accompagnés d’un agent de sécurité et d’un homme au sabre, que nous avons déjà aperçu brièvement dans le volume 1. Ensembles, ils vont essayer de secourir le groupe de travailleur se trouvant dans les sous-sols. Mais ce qu’ils pensaient trouver n’est rien comparé à l’ampleur réelle du phénomène.
L’histoire en elle-même est plus mouvementée que dans le précédent volume. Nous avons plus de combats, plus de zombies, que du bonheur, quoi. Ce tome comporte également quelques révélations majeures pour l’histoire et à la fin de ce manga, on se demande bien comment ils vont bien pouvoir se tirer d’affaire cette fois-ci, même si on en a une petite idée.
Les personnages sont majoritairement les mêmes, on retrouve le professeur Wright et son neveu, que j’aime bien. Mère Garcia commence un peu à rentrer dans mes bonnes grâces, vers la fin du tome, car on comprend un peu mieux pourquoi elle agit de cette manière et elle semble enfin comprendre qu’il faut divulguer l’affaire au grand jour, quitte à ruiner la réputation de son école. On aperçoit le B.S.A.A., qui n’a toujours pas un rôle prédominant dans l’histoire, n’étant pas arrivé à l’école. Sinon, j’ai beaucoup aimé un autre personnage, celui de Ray, l’homme au sabre. Même si on ne le voit qu’au début du manga, c’est surtout pour l’apparence que lui a donnée le dessinateur, je ne saurais trop l’expliquer. Mais j’ai bien aimé son attitude également.

Vous l’aurez donc compris, j’aime beaucoup ce manga. Des dessins supers, de bons dialogues, une histoire qui tient la route pour du Resident Evil, du un peur de gore. De quoi passer un bon moment !

_____
______
Avis des partenaires :
______
______
______

Publié le 21/07/2013 sur l’ancien blog : Les Lectures de Roxy.

Resident Evil : Marhawa Desire Vol.1


Resident-Evil-Marhawa-Desire-tome-1Fait partie de :
 Resident Evil (Tome 1/5)
Scénario : Capcom
Dessins : Naoki Serizawa
Nb. pages : 208
Date de parution : 14 juin 2012
Éditions : Kurokawa
Collection : Seinen
Prix : 7.65 €
Genre : Horreur

Résumé :
Située non loin de Singapour et réputée pour son enseignement d’excellence, l’école Marhawa accueille l’élite des étudiants venus de toute l’Asie. Mais… à la nuit tombée, le mal rôde dans les salles de classe. Doug Wright, professeur éminent en biotechnologies, est appelé en urgence car d’étranges symptômes commencent à se manifester parmi les élèves du prestigieux établissement. Soupçonnant un danger biologique de grande ampleur, il veut contacter Chris Redfield, agent du BSAA luttant contre le bioterrorisme…



Mon avis :
Étant fan des jeux vidéo, j’ai craqué pour ce Manga. Je ne suis vraiment pas Manga, mais j’ai craqué.
Cette série de Manga se situe entre les jeux vidéo Resident Evil 5 et 6.
Après un temps d’adaptation à la lecture, j’ai bien accroché à l’histoire, même si dans ce premier volume, l’action n’est pas partout, comme dans les jeux, où on a toujours un ou deux zombies à affronter. On retrouve cependant le B.S.A.A. et notamment Chris Redfield et Piers Nivans. Piers est un personnage que j’ai beaucoup aimé retrouver, même si c’était très court, puisque c’est l’un des personnages que j’aime beaucoup dans le jeu Resident Evil 6. Les autres personnages, j’ai bien aimé Doug Wright et son neveu Ricky Tozawa. Par contre, je n’ai pas du tout aimé Mère Garcia, la directrice de l’école.
L’histoire est inédite, on ne la retrouve dans aucun jeu. On peut également trouver à la fin du Manga un petit bonus sur Merah Biji, l’une des membre du B.S.A.A. et personnage de l’histoire (que je n’ai jamais vu dans les jeux).
Il s’agit donc ici d’un premier volume faisant office d’introduction, qui fait très bien son travail et nous mets tout de suite dans l’ambiance.

______
______
Avis des partenaires :