Resident Evil : Heavenly Island Vol.1

Couverture Petites fraises 3.inddFait partie de : Heavenly Island (Tome 1/….)
Scénario : Capcom
Dessins : Naoki Serizawa
Nb. pages : 164
Date de parution : 02 juillet 2015
Éditions : Kurokawa
Collection : Seinen
Prix : 7.65 €
Genre : Horreur

Résumé :
« Idol Survival », sorte de « Koh-Lanta » composé de mannequins et de belles actrices, est une émission ultra-populaire dans le monde entier, dont le nouvel épisode de tourne actuellement sur l’île de Tortuga.
Mais le tournage ne sera pas de tout repos, car Claire Redfield, spécialiste du bioterrorisme, enquête sur cette même île suite à la découverte d’un poisson infecté par un virus…



Mon avis :
Aussitôt reçu, aussitôt lu.

Ce manga est lié au jeu Resident Evil Révélations 2, le petit dernier de Capcom.
L’histoire commence sur une île paradisiaque, l’île de Tortuga où l’émission de télé-réalité « Idol Survivor » dans laquelle des mannequins et de actrices doivent remporter des épreuves (un genre de Koh Lanta) est en préparation de tournage. Tandis que Claire Redfield est sur la piste d’une menace bioterroriste sur un îlot urbain de l’île voisine.

Certains personnages sont intéressants, d’autres exaspérants, mais c’est voulu. Cependant, il y a peut-être trop de personnages principaux et secondaires à gérer pour un premier tome. Même si je suppose que dans un manga Horreur, certains personnages vont mourir assez vite.
Comme tout ce déroule très vite, je n’ai pas eu le temps de m’attacher à certains personnages, hormis peut-être Claire Redfield, mais c’est surtout parce que je connais son personnage via les jeux, les livres et les films d’animation Japonnais.
Il y a une chose qui m’a vraiment fait bizarre, c’est la ressemblance (comme des jumeaux), entre certains personnages du manga Resident Evil : Marhawa Desire et ceux de Resident Evil : Heavenly Island. Du coup, au début, j’ai eu un peu de mal à associer leur visage aux nouveaux personnages de ce manga. Mais ça m’est passé très vite.
Les hommes vont aussi beaucoup me manquer dans ce manga. Mais c’est un Seinen, alors bon… mais dans la série de manga précédents, il y avait un peu plus d’hommes.

En ce qui concerne l’histoire, je ne peux pas vraiment juger, vu que c’est tout juste le début. Mais l’histoire de Vaudou m’intrigue. Cependant, il y a un personnage évoqué dans le premier jeu, que je ne m’attendais absolument pas à trouver lié à l’histoire de ce manga. J’ai donc été très surprise sur ce point-là. l’autre point qui m’a plu, c’est que l’on suit deux membres de l’ONG TerraSave, dont j’espère en apprendre un peu plus que dans le jeu.

Autre chose qui m’a en quelque sorte gêné, c’est une petite erreur (de traduction ? une coquille ? ou d’inattention ?) qui m’a tout de suite sauté aux yeux. Il est fait référence à la ville de Raccoon City, et il est mentionné dans le manga qu’elle se situe en Amérique Centrale. Or, cette ville très connue des fans des jeux vidéo, est située dans le Mid-West des États-Unis. Je ne sais pas d’où vient cette erreur, mais j’ai trouvé ça dommage, étant donné que le manga est avant tout destiné aux joueurs des jeux de la saga Resident Evil, puisqu’il a un lien avec Resident Evil Révélations 2. Mais étant fan des jeux, je suis peut-être très pointilleuse.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce manga, mais j’en attends un peu plus des prochains volumes..

_____
______
Avis des partenaires :
______

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s