Mass Effect : Rédemption

ME RédemptionFait partie de : Mass Effect
Scénario : Mac Walters
Dialogues et adaptation : John Jackson Miller
Dessins : Omar Francia
Nb. pages : 88
Date de parution : 13 mars 2013
Éditions : Panini Comics
Collection : 100% Fusion
Prix : 12.50 €
Genre : Science-Fiction

Résumé :
Le Commandant Shepard, héros vénéré de l’espèce humaine, a disparu au terme de Mass Effect. Son amie, le Dr Liara T’Soni, se lance dans une mission périlleuse au coeur des systèmes terminus pour le retrouver.



Mon avis :
La saga Mass Effect était à l’origine une trilogie de jeux vidéo étendue à l’univers du Comics et du roman par la suite. Le Commics Mass Effect : Rédemption se situe entre Mass Effect 1 et Mass Effect 2 et sert donc d’introduction à ce dernier.

Ici, on retrouve Liara T’Soni qui part à la recherche du Commandant Shepard, porté disparu à la fin du premier jeu (notez qu’il est plutôt difficile de ne pas spoiler l’histoire des jeux, j’ai fait de mon mieux pour faire au plus vaste).
Tout d’abord, les dessins sont superbes, même si au final un peu différents de certains visuels du jeu. Mais pour rassurer les fans, on s’y retrouve et on reconnaît facilement les différents lieux et personnages.

Le gros plus de ce Comics, c’est le scénario qui a été réalisé par Mac Walters, qui se trouve être le scénariste des jeux Mass Effect 2 et 3. Donc, on reconnaît bien l’univers, le caractère de certains personnage et il y a de la cohérence entre tous ces différents éléments. L’histoire en elle-même n’est pas inédite, puisqu’elle est évoquée dans les jeux vidéo. Mais justement, c’est intéressant d’avoir ce passage de l’histoire de Liara au complet et plus en détail.

Les personnages sont comme dans le jeu. Et surtout ça fait plaisir de retrouver une Liara qui est prête à tout pour retrouver le Commandant Shepard. Je ne parlerais pas des autres personnages ou groupes de personnages qui sont présents dans ce Comics, car pour moi cela spoilerait les jeux, pour ceux qui n’y ont pas encore joué et qui voudraient découvrir cet univers passionnant.

Le seul problème que j’ai eu, ce fut au niveau de la traduction des noms de certaines races extraterreste. En effet, certaines sont bien traduites, mais pour d’aurtres le nom original (anglais) est gardé et remixé à la française et cela peut quelque peu destabiliser le lecteur qui a l’habitude des traductions françaises dans les jeux. Mais c’est vraiment tout ce qui m’a un bref instant gêné. Petit exemple : Salarian (anglais) est traduit par « Galarien » dans les jeux vidéo en VF ; dans le Comics cela donne « Salarien ».

En conclusion, ce Comics est une très bonne découverte, pour la grande fan de Mass Effect que je suis depuis peu. C’est une introduction parfaite à Mass Effect 2, dont les dessins sont vraiment superbes.

_____
______
Avis des partenaires :
______

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s