Star Trek Volume 1 de Mike Johnson

Star Trek Volume 1 miniFait partie de : Star Trek (Tome 1/11)
Scénario : Mike Johnson
Dessins / couleurs : Stephen Molnar & Joe Phillips / John Rauch
Consultant créatif : Roberto Orci
Nb. pages : 104
Date de parution : 03 avril 2012
Éditions : IDW Publishing
Prix : 17.27 €
Genre : Science-Fiction / Comics
Langue : Anglais

Résumé :
Les aventures de l’Enterprise continuent dans cette nouvelle histoire qui reprend là où le film blockbuster de 2009 s’est arrêté ! Avec le nouveau casting du film, ces missions ré-imaginent les histoires de la série originale dans la chronologie alternative créée par le film, ainsi que de nouvelles menaces et des personnages jamais vus auparavant ! Avec la collaboration créative du scénariste/producteur de Star Trek Roberto Orci, cette nouvelle série commence le compte à rebours de la suite très attendue du film.
[Traduction perso.]



Mon avis :
#1 – Where no Man has Gone Before

Je n’ai jamais regardé la série originale, à part peut-être un ou deux épisodes quand j’étais petite. Mais depuis le film de 2009, je suis une grande fan des Star Trek de J.J. Abrams.
Alors quand j’ai vu qu’il y avait des comics qui prenaient place dans la chronologie alternative des films, avec le cast des films, j’ai sauté sur l’occasion, même s’ils sont apparemment  introuvable en français.

Dans ce premier numéro, nous suivons l’équipage de l’Enterprise qui repart en mission peu de temps après la fin du film de 2009. Le vaisseau à beau paraître comme neuf, il n’en est rien, puisque L’Enterprise est selon les dires de Scotty « un tas de pièces cassées ». Rien d’étonnant alors à ce que lors d’une mission le navire se retrouve défaillant suite à un événement d’origine inconnu.

Les dessins sont vraiment bien faits. On reconnait les personnages et les traits des acteurs des films. Les décors rappellent bien l’univers également.
Le scénario m’a plu et j’ai cru voir sur Internet qu’il était basé sur un épisode de la série TV originale. Je n’ai pas vu la série TV, je ne peux donc pas comparer la fidélité de l’histoire.

Nous retrouvons les personnages auxquels nous nous sommes attachés dans les films : Spock, Kirk, Bones, Scotty, Uhura, Sulu et Chekov. J’ai toujours un petit faible pour Montgomery « Scotty » Scott et Leonard « Bones » McCoy, qui sont deux personnages dont j’apprécie particulièrement l’humour. Ça a été un grand plaisir de les retrouver ici, même si l’histoire est très courte et sont peu présents par rapport au Capitaine Kirk.
J’ai trouvé que ce premier numéro mettait bien en valeur les relations amicales au sein de l’Enterprise, même si c’est encore une fois assez rapide, étant donné le format. Mais j’ai aimé cet aspect.

S’il devait y avoir une chose qui m’a un peu gênée, c’est la rapidité de l’histoire racontée dans ce numéro. J’ai eu l’impression que ce n’était pas terminé, qu’il manquait un petit quelque chose. En effet, je trouve que l’histoire amenée au début s’arrête plutôt rapidement et j’avais envie de savoir ce qu’il en était de l’Enterprise, puisque l’aspect des réparations est abordé. J’aurais bien aimé avoir des nouvelles de Scotty qui a sûrement dû réparer le bâtiment. En plus d’avoir des informations concernant l’événement inexpliqué qui à eu lieu durant ce numéro.
Mais malgré le fait que j’ai trouvé cela court, j’ai vraiment bien aimé retrouver l’univers mis en place dans les films.
___
___

#2 The Galileo Seven
Dans ce deuxième numéro, l’Enterprise est chargé d’apporter une cargaison de fournitures médicales jusqu’à Makus III afin d’être acheminée vers Nouvelle Paris. L’Enterprise ayant pour ordre premier d’enquêter sur les phénomènes anormaux lors de ses missions d’explorations, le capitaine décide d’étudier les phénomènes anormaux que l’équipage a remarqué dans une formation encore jamais explorée, sur le chemin vers Makus III. Une navette est donc envoyée, avec à son bord, le Commander Spock, Bones et Scotty, afin d’étudier le phénomène.

Je ne reviendrais pas sur les dessins, parce que je dirais la même chose que pour le premier numéro.
Ce deuxième numéro est apparemment aussi basé sur un épisode de la série TV. Celui-ci est clairement mon préféré. Pas seulement parce que mes deux personnages préférés sont mis en avant, mais surtout par ce que l’histoire est prenante, je n’ai pas eu de sensation d’histoire inachevée à la fin, même si c’est toujours aussi rapide.

En ce qui concerne les personnages, j’étais vraiment contente de voir Scotty et Bones un peu plus présents. De retrouver un Scotty avec des répliques comme je les aimes et qui a des idées de génie pour sortir ses amis des situations les plus périlleuses,  et un Bones un peu râleur, mais qui n’hésite pas à se sacrifier pour ses camarades et amis. ce numéro-ci mets encore bien en valeur les relations entre les membres de l’équipage et ça me plaît.

Autre point positif que j’ai trouvé à ces Comics, c’est la retranscription de l’accent Écossais de Scotty et de l’accent Russe de Chekov. Cela donne un peu plus d’authenticité au Comics, en rapport aux films.

J’ai vraiment hâte de m’attaquer au volume 2. Si vous êtes fans des films Star Trek (2009) et Star Trek : Into Darkness de J.J. Abrams, ces Comics sont sûrement faits pour vous. Je ne peux pas m’avancer pour les fans de la série TV, étant donné que je ne peux pas comparer.
Je conseil tout de même ces Comics à ceux qui aiment la SF.

*Sur la couverture : Uhura, Spock, Kirk, Bones, Scotty, Sulu, Chekov et l’Enterprise.

___

___
Avis des partenaires :

_____

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s