I.G.H. de J.G. Ballard

I.G.H BLOGFait partie de : La Trilogie de Béton (Tome 3/3)
Nb. pages : 241
Date de parution : 13 mars 2014
Éditions : Folio
Prix : 9.20 €
Genre : Science-Fiction / Gaming

Résumé :
Dans Crash!, le narrateur développe une obsession sexuelle pour la tôle froissée, pour les accidents de voiture qui modifient, à coups de poignards de chrome, l’intimité du corps humain.
Dans L’île de béton, une sortie de route isole le héros en contrebas d’une autoroute. Le voici moderne Robinson Crusoé sur un îlot surplombé d’un échangeur, là où personne ne s’arrête.
Enfin, I.G.H. dépeint une nouvelle forme de guerre : dans une tour de quarante étages, la population se scinde en clans. Ses comportements violents deviennent dignes de notre préhistoire.



Mon avis :
J’ai eu le plaisir d’effectuer la lecture de ce tome en lecture commune avec Nathalie, du blog Nathoue Lecture.
Je pense que je n’aurais jamais lu ce livre, si je n’avais pas vu la bande annonce de son adaptation au cinéma « High-Rise », avec Tom Hiddleston. Et je dois dire que la bande annonce était très intrigante. Alors, je me suis laissée tenter.

J’ai un sentiment plutôt mitigé envers ce roman. Je ne sais toujours pas trop quoi en penser, et c’est la première fois que ça m’arrive de cette manière.
La vie à l’intérieur de ce gratte-ciel de 40 étage et quelques milliers de logements semble idéale, avec ses infrastructures commerciales, sportives, etc…. jusqu’au moment où les habitants vont être plongés en pleine déchéance.

Je ne vais pas vraiment parler de personnages en particulier, mais des habitants de l’immeuble en général. Ils ont assez rapidement des comportements de plus en plus violents. Du fait de cette rapidité, j’ai eu par exemple du mal à cerner le personnage de Robert Laing. J’avais l’impression que pour les personnages, la violence dont ils font preuve est une sorte de libération et non de régression de leur comportement. C’est comme ça que je l’ai vécu en lisant ce roman.

Cette chronique est loin d’être parfaite, mais dans le cas de ce roman, je ne sais pas du tout comment retranscrire mon ressentiment sans m’embrouillé. Alors il est clair que je relirais ce roman une seconde fois d’ici quelques mois, histoire d’avoir les idées un peu plus claire et peut-être voir quelques passages différemment.

Pour conclure, je dirais que la base est très intéressante et intrigante, mais amenée d’une manière qui m’a laissée mitigée. Une deuxième lecture sera nécessaire pour étoffer un peu plus mon avis et mettre le doigt sur ce sentiment que je n’arrive toujours pas é définir présentement.

___

___
Avis des partenaires :
Nathoue Lecture
_____

Publicités

3 réflexions sur “I.G.H. de J.G. Ballard

  1. Bonjour mesdames et messieurs (surtout mesdames).
    Anciennement Les Mots de Letizia et afin de suivre mes actualités, vous avez la possibilité de vous abonnez à la newletter de mon blog : https://lademoiselleauxcerfs.wordpress.com/
    Bonne après-midi 🙂

    Je suis d’ailleurs ravie de voir que je vais pouvoir te suivre 😉 même si je comprends rien à WordPress x) il me faudra du temps avant de savoir le maitriser. Bisouuus

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s